YouTube l’a annoncé : c’en est fini de son bouton « Je n’aime pas », historiquement glissé entre le pouce en l’air du « J’aime » et la flèche du « Partager ».

camille-carollo-community-manager-youtube

La raison invoquée par le site d’hébergement de vidéos ? Proposer « un environnement qui permette aux créateurs de s’exprimer en toute sécurité ».

De Facebook à YouTube : des mesures pour des réseaux plus sains

Pour les géants du réseautage social, la journée du mercredi 10 novembre 2021 fut animée. D’un côté, la lanceuse d’alerte de Facebook Frances Haugen plaidait devant les députés français pour des réseaux sociaux « à échelle humaine ». De l’autre, YouTube (propriété de Google) annonçait que le nombre de « Je n’aime pas » sous ses vidéos serait désormais masqué.

Un bouton touché mais pas encore coulé

Masqué, oui – supprimé, pas encore tout à fait. Car les utilisateurs du réseau ont toujours la possibilité de cliquer sur ce bouton ; en revanche, ils ne pourront plus accéder au décompte d’avis négatifs. Seul le compte ayant mis en ligne la vidéo aura accès à ce chiffre, depuis son espace privé sur YouTube Studio.

Un coup de pouce (en l’air) pour les petits créateurs

Si YouTube a pris cette décision, c’est pour lutter contre le harcèlement en ligne, en facilitant l’émergence d’un espace « inclusif et respectueux ». Les premières expériences conduites en la matière par la plateforme ont été concluantes « notamment pour les petits créateurs, débutants comme confirmés », précise France Info.

Catégories : Autres

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.