Ambitieux… et cachotier ! Deux adjectifs qui semblent s’appliquer parfaitement au géant Twitter qui, selon le Financial Times, auraient songé à acquérir non seulement Soundcloud, mais également Pandora et Spotify.

But de l’opération ? Percer le secteur de la musique en ligne, pardi !

 

Attendez : qui est qui, déjà ?

On résume, pour ceux qui n’auraient pas bien suivi :

  • SoundCloud, c’est une plateforme de distribution audio online sur laquelle les usagers peuvent collaborer, promouvoir et distribuer leurs projets musicaux
  • Pandora, c’est une webradio incluant un service automatisé de recommandation musicale
  • Spotify, c’est un service de streaming musical prenant la forme d’un logiciel propriétaire et d’un site internet
  • Twitter, c’est l’archétype du site de microblogging, permettant à un usager d’envoyer gratuitement de brefs messages

 

#dépense #milliards #vertige

Le site au piaf bleu cherche donc encore à élargir son offre musical grâce à l’acquisition d’un vieux routier, et ce après l’échec de Twitter Music, le service musical du site. Après les 3 milliards de dollars dépensés par Apple pour Beats, on reste sur une affaire de gros sous sur fond de mélomanie : Spotify et Pandora sont respectivement valorisés à 4 milliards et 5 milliards.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.