Sulfureux sur Twitter, le président américain pourrait-il être banni du réseau social ?

C’est la question – très sérieuse – que pose le journal britannique The Telegraph.

 

Violent threats, harassment and hateful conduct

Au-delà de l’apparente plaisanterie, la question mérite véritablement d’être posée. Pourquoi ? Parce que Donald Trump, sur son compte @realDonaldTrump, n’a eu de cesse d’enfreindre les règles de bienséance édictées par Twitter. Menaces violentes, harcèlements, conduite haineuse : l’ancien animateur de télévision a donné aux utilisateurs du réseau l’embarras du choix. Son dernier chef-d’œuvre ? Un montage vidéo où l’on peut le voir frapper au visage un homme à l’effigie de CNN.

 

Courtney Love et 50 Cent déjà bannis de Twitter

Mais si Courtney Love et 50 Cent – pour ne citer qu’eux – ont vu leurs comptes désactivés ou suspendus pour publication de contenu abusif, l’homme d’affaires pourrait s’en tirer à bon compte. Interrogé sur la question, Twitter a refusé de s’exprimer sur la question. De crainte, peut-être, de perdre celui qui est à la fois sa meilleure et sa pire publicité ?

 

Catégories : Twitter

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.