Rédacteur web, journaliste, écrivain accompli ou romancier en herbe : vous devez écrire mais le manque d’inspiration (ou simplement une grosse flemme) vous empêche de passer à l’action ?

L’outil en ligne Squibler vous aide à lutter contre la procrastination.

Quand vos écrits n’ont aucun souffle

Si vous avez déjà eu à rédiger une lettre de motivation, un discours pour un mariage, une présentation pour des clients ou encore un courrier aux impôts, vous connaissez la sensation dite de la page blanche. Imagination dans les chaussettes, envie de glander sur Instagram : les menaces qui pèsent sur vos capacités à produire du contenu sont bien réelles et peuvent se parer de bien des habits.

La raison d’être de Squibler : vous faire écrire – et vous faire écrire sans discontinuer. La phrase d’accroche tient toutes ses promesses :

Don’t stop writing, or all progress will be lost.

🇫🇷​ Traduction in French :

Ne vous arrêtez pas d’écrire, ou tous vos progrès disparaitront.

Comment fonctionne Squibler ?

Une fois rendu sur la plateforme, commencez par définir votre objectif pour la session que vous vous apprêtez à entamer. Votre ambition peut être fixée :

  • en minutes : 3, 5, 10, 15, 20, 30 ou 60
  • en mots : 75, 150, 250, 500 ou 1 667 (l’année où le chef cosaque Stenka Razine prit la tête d’une insurrection paysanne dans le sud-est de la Russie, mais ce n’est que ma théorie)
Exemple de réglage sur l'outil en ligne Squibler

Prêt ? Commencez à rédiger… et ne vous arrêtez pas d’écrire pendant plus d’une poignée de secondes, sous peine de voir vos premiers mots et phrases s’estomper, puis disparaître dans les limbes du web.

Exemple de texte sur l'outil en ligne Squibler

Un outil cruel mais pertinent pour produire un premier jet, que vous aurez ensuite tout loisir de repriser après un simple copier-coller ou un export sur Word. Faites chauffer les claviers ⌨️​


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.