LinkedIn et Viadeo n’ont qu’à bien se tenir : Silp, une start-up suisse, met au service des usagers de Facebook un système de recherche passive d’emploi.

L’initiative est tout fraiche : cet été, quatre Suisses ont pris le pari de faire de la recherche d’emploi sur Internet un nouveau créneau pour le géant du réseautage social. L’homme de l’ombre de cette start-up n’est autre que Dominik Grolimund, un cador de la haute technologie suisse, notamment à l’origine de la création de Wuala, un logiciel de stockage de fichiers en ligne qui a vu le jour en 2008. De l’aveu même de son créateur, c’est en travaillant sur ce dernier logiciel que lui est venu l’idée de Silp : recruter des employés talentueux et qualifiés lui était devenu trop difficile sans passer par le bouche à oreille.

 

Les premiers pas dans Silp

Pour utiliser Silp, il faut obligatoirement passer par Facebook, le premier marchant comme une application sur le second. En fournissant vous-même à Silp vos renseignements personnels (votre adresse e-mail ou votre formation scolaire par exemple), vous permettez à l’application d’extraire des profils de vos amis Facebook les informations similaires les concernant.

 

Une fois les présentations terminées, vous indiquez à Silp vos compétences professionnelles : avec des mots et expressions, vous explicitez les secteurs qui vont font envie, de la traduction au marketing en passant par l’automobile ou la cosmétique.

 

Inviter tous ses amis avant les offres

Après cela, vous passez par l’étape incontournable qui consiste à inviter vos amis à utiliser l’application. Si l’étape est facultative, vous avez cependant tout intérêt à jouer le jeu : en effet, plus le nombre de vos amis acceptant l’invitation sera élevé, plus vous décuplerez vos chances de vous voir proposer des offres de travail.

 

Une fois toutes ces étapes achevées, s’affiche sur votre écran le message suivant : « Vous pouvez vous asseoir confortablement, vous détendre et attendre que les meilleures opportunités professionnelles viennent à vous. »

 

Slogan officiel de Silp : « Le boulot de vos rêves viendra à vous »

Selon Dominik Grolimund, plus d’un million d’internautes se sont inscrits à Silp en l’espace d’un mois, une jolie réussite pour les quatre Zurichois. Gros bémol cependant : la start-up vise en priorité les métiers du secteur high-tech, et les Etats-Unis comme zone géographique. Pour les Européens peu familiers du web design ou de la programmation, ça sent le Silp sale.

Catégories : Facebook

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.