Voilà plusieurs années que l’économie collaborative a le vent en poupe – et ce dans maints domaines. Il était temps qu’un spécialiste du sujet se penche sur ces différents domaines pour y voir plus clair.

Les secteurs les plus impactés par l’économie collaborative

Ainsi, quels sont les secteurs les plus impactés, en 2015, par l’économie collaborative ? Précisions.

L’économie collaborative, qu’est-ce que c’est ?

La définition pouvant être apportée à l’économie collaborative est plurielle. Commençons par son orientation : celle-ci est résolument plus horizontale que verticale. Avec elle, les citoyens s’organisent en réseaux, à travers des communautés, et généralement via l’intermédiation de plateformes sur le web. Elle inclut, entre autres :

  • la consommation collaborative, comme le couchsurfing ou le covoiturage
  • les modes de vie collaboratifs, comme le coworking, voire la colocation
  • la finance collaborative, à l’instar du crowdfunding

Les domaines de l’économie collaborative

Jeremiah Owyang, lui, ne s’est pas arrêté à son dictionnaire du marketing : il s’est penché sur les secteurs économiques les plus impactés par l’économie collaborative. Ce spécialiste du sujet a listé, depuis son blog de la Silicon Valley, 12 domaines où l’économie collaborative se porte comme un charme. La liste se découvre en images, ci-dessus, ou ici-même :

  • Apprentissage : Coursera, Gibbon, Chegg…
  • Municipal : Vélib’, Musketeer, Kitestring…
  • Finances : Bitcoin, OurCrowd, Upstart…
  • Biens de consommation : Etsy, Pley, eBay…
  • Santé et bien-être : Medicast, Eaze, Vint…
  • Hébergement : Airbnb, Beyond, Breather…
  • Nourriture : EatWith, Kitchen Surfing, Munchery…
  • Utilitaires : Serval, Fon, Mosaic…
  • Transport : BlaBlaCar, SherpaShare, DriveNow…
  • Services : Zirtual, CloudPeeps, Freelancer.com…
  • Logistique : Nimber, Deliv, Roost…
  • Entreprises : Button, Cargomatic, Warpit…
Catégories : Autres

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.