Pas avare de polémiques en tout genre, le plus célèbre des réseaux sociaux faisait encore parler de lui cette semaine en suggérant à un usager un livre peu orthodoxe… Mein Kampf, d’Adolf Hitler.

La réponse au profond mécontentement manifesté par l’utilisateur ne s’est pas fait attendre : Facebook a tout simplement retiré ledit ouvrage de ses propositions.

 

De Philip Kehr à Adolf Hitler

L’inscrit franc-comtois s’était vu conseillé Mein Kampf après avoir lui-même signalé à Facebook qu’il avait lu des œuvres de Philip Kehr, auteur britannique traitant de la Seconde Guerre mondiale.

 

Quelques mauvaises connexions et une erreur d’algorithme plus tard, le réseau social suggérait au lecteur le plus célèbre des ouvrages de propagande nazie.

 

Le mea culpa de Facebook

« Compte tenu du caractère très sensible de la publication, Facebook a pris des mesures pour que le livre

n’apparaisse plus dans la liste des sujets recommandés » a depuis déclaré un porte-parole du réseau social.

 

Lorsque l’on sait que ce sont les internautes qui nourrissent la liste de livres et qui référencent les œuvres qui leur ont plu, et non Facebook lui-même, on pardonnera sans peine cet écart de conduite de la part du réseau social.

 

Pour information : Mein Kampf a déjà séduit 4 337 usagers sur Facebook, à l’heure où ces lignes sont rédigées.

Catégories : Facebook

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.