Fort de la vague de succès sur laquelle le réseau social Pinterest surfe depuis quelques temps (selon comScore, entreprise de recherche marketing, le site est devenu l’hôte de pas moins de 23 millions d’usagers en juillet 2012, contre seulement 1 petit million l’an passé), il s’est finalement décidé, afin d’étendre encore plus son influence, de lancer une application pour les smartphones. Le petit veinard se nomme Android, chez Google, mais aussi la tablette iPad, chez Apple.

Le site de pins et repins était un modèle de rigueur dans le choix de ses utilisateurs : le nouvel usager était contrôlé et soumis à validation il y a encore peu de temps. Tout ça, c’est fini ! Il y a quelques jours, Pinterest a choisi d’étendre ses inscriptions au commun des mortels – fini le cercle d’initiés fiers d’avoir en quelque sorte été « élus ».

 

Un projet pas né d’hier

Lors de sa toute première conférence de presse officielle au poste de directeur général de Pinterest mardi dernier, Ben Silbermann a signalé que l’une des requêtes récurrentes des usagers concernait la création d’une application Android. Leur vœu se voit ainsi exaucé.

 

Autre aspect important dans la prise de confiance de Pinterest : son chiffre d’affaires. Pour le moment, le réseau social ne produit aucune activité générant du bénéfice. Cependant, il aurait levé il y a trois mois 100 millions de dollars pour ses nouvelles activités, portant sa valorisation à 1,5 milliard de dollars, selon le journal Les Echos.

 

Le quotidien économique parle aussi d’un contexte de désenchantement des investisseurs quant aux évolutions financières des sites de réseautage social – le principal coupable : Facebook et son entrée en Bourse ratée il y a trois mois.

Catégories : Pinterest

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.