Une étude menée par Buddy Media sur les 1 800 pages Facebook d’enseignes connues nous aide à mettre en exergue les erreurs les plus classiques en matière de community management. De la taille des textes à la fréquence de publication en passant par les émoticônes, voici un florilège de ces maladresses en 5 temps.

Ne pas faire : négliger les photos

En matière de génération d‘interactions, les photos, c’est le Graal. Viennent ensuite les textes, puis les liens et les vidéos.

 

Ne surtout pas faire : poster pendant les heures de bureau

De 20h à 7h en semaine et le week-end : voilà quand il faut privilégier les publications.

 

Ne vraiment pas faire : publier plusieurs fois par jour

Deux fois semble être le maximum : au-dessus, le taux d’interaction diminue.

 

A éviter de faire : écrire des textes longs

L’étude note que les publications ne dépassant pas les 80 caractères obtiennent 23% d’interactions en plus. Et seulement un quart des publications étudiées comportent moins de 80 caractères.

 

A ne faire sous aucun prétexte : négliger les émoticônes

Les smileys favorisent les interactions, à raison de 57% de likes en plus et 33% de commentaires supplémentaires. Cool nan ? 😀

Catégories : Facebook

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.