Delphine Batho, ex-ministre de l’Ecologie, a été limogée mardi dernier, victime de l’autocratie misogyne pour certains et d’un simple mauvais bilan pour d’autres. Mais ce qui est loin d’être banal, c’est sa convocation, effectuée sur un support des plus improbables… Twitter.

Il n’y a pas si longtemps, les reproches du Premier ministre envers ses subalternes étaient formulés au téléphone ou par e-mail. Maintenant, Matignon s’investit (peut-être un peu trop) à fond dans le micro-blogging, puisqu’il a carrément profité de la plate-forme la plus célèbre du genre pour convoquer l’une de ses ministres à un meeting fatal.

Un tweet sans détour

« La ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie a été convoquée par le Premier ministre à l’Hôtel de Matignon », expliquait le tweet signé de la résidence du Premier ministre ce mardi 3 juillet 2013.

Une fan de Twitter prise à son propre jeu ?

Le motif ? Delphine Batho avait lâché sur RTL que le budget 2014 était « mauvais« , avant de pointer du doigt une « déception à l’égard du gouvernement » et une « volonté de changement« . Le comble, c’est que l’ex-ministre est elle-même une aficionado de Twitter. De quoi la dégouter, très certainement.

Catégories : Twitter

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.