Depuis plusieurs semaines, Facebook ouvre ses méthodes de lutte contre le harcèlement en ligne.

Malheureusement, déplore le secrétaire d’État chargé du numérique, c’est loin d’être le cas de l’autre géant du réseautage social, Twitter.

« Le moins collaboratif » des responsables des réseaux sociaux

Pour Mounir Mahjoubi, le patron de Twitter est tout simplement « le moins collaboratif » des responsables des plateformes de réseautage social sur le web. Invité de France Info au mois de février, le secrétaire d’État auprès de l’Action et des Comptes publics chargé du Numérique s’est adressé au corps dirigeant du site de micro-blogging : « Maintenant qu’on avance sur une loi, ils seront obligés d’être plus sérieux« .

Dans la continuité des récentes mesures annoncées par Emmanuel Macron

Tandis qu’Emmanuel Macron a annoncé des mesures pour lutter contre les propos racistes, antisémites et haineux sur le web, Mounir Mahjoubi regrette que « Twitter [mette] parfois plusieurs semaines à répondre » et juge que « ce n’est pas acceptable ». « C’est lui seul dans un bureau qui valide tous les six mois quels sont les mots qu’on accepte », poursuit, au sujet du boss de Twitter, celui qui est aussi entrepreneur. « Ça n’est discuté avec aucune autorité« . Un comble pour un média collaboratif ?

Catégories : Twitter

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.