Dans une étude publiée sur le blog officiel de LinkedIn et baptisée Women’s Equality Day: A Look At Women in The Workplace in 2017, le réseau social pour professionnels dresse un constat sur les profils de femmes enregistrés sur la plateforme.

Le décryptage montre que les femmes n’en écrivent pas autant que les hommes sur leur parcours professionnel.

 

Des femmes plus modestes ?

Cette différence de mise en valeur entre les hommes et leurs homologues du sexe opposé sur le réseau social est qualifiée par les auteurs de l’étude de « limites puissantes à l’égalité« . Les hommes auraient par exemple tendance à volontairement oublier d’évoquer les jobs mineurs comme les stages, au profit des plus grands postes à responsabilités. Les femmes, plus modestes, se décrivent plus brièvement dans leurs résumés de profils. Les Américaines ont par exemple 11 % en moyenne de compétences en moins inscrites sur leur profil, pour des professions et niveaux d’expériences pourtant similaires.

 

Catégories : LinkedIn

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.