Cette semaine, c’est le blogueur Martin Vidberg qui illustre les dangers d’une trop grande exposition sur Facebook lorsque l’on recherche du travail – aussi brillant et raffiné que l’on soit.


2 commentaires

Steve · 24 septembre 2012 à 15 h 08 min

Haha d’où l’importance de la e-reputation !

    admin · 24 septembre 2012 à 20 h 46 min

    Comme tu dis Steve ! J’ai moi-même sué sang et eau pour me détaguer des clichés de moi un peu embarrassants sur Facebook : coiffures expérimentales du lycée, états d’ébriété certains… Rien de bien méchant, mais prudence est mère de sûreté. Ceci étant dit, les employeurs ne sont-ils pas censés différencier le professionnel du… privé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.