S’il y a bien un secteur qui ne connaît pas la crise, c’est celui du charme et de la chair sur la Toile, autrement dit : le porno sur le web. À l’occasion du prochain salon WebX Day & Night d’Aix-en-Provence (meeting de webmasters du secteur adulte français sur Internet, pensé et conçu pour promouvoir et optimiser leur activité), penchons-nous un peu sur quelques informations recueillies par OnlineMBA sur le dit-secteur, dont l’évolution est indissociable de celle du web à proprement parler. C’est ciblé sur les Etats-Unis, l’étude date de 2010 mais regorge néanmoins de points utiles et adaptables au milieu européen de 2012.

Visiteurs et revenus du porno sur le web

12% des sites Internet sont des sites à caractère pornographique.

Chaque seconde, ce sont plus de 3000 dollars qui vont dans les caisses de l’industrie pornographique et plus de 28000 internautes qui consultent un site pornographique.

40 millions d’Américains consultent régulièrement des sites pornographiques.

1 consommateur de porno sur Internet sur 3 est une femme, et 70% des jeunes hommes âgés de 18 à 24 ans se rendent sur un site porno au moins une fois par mois.

L’industrie mondiale du porno pèse environ 4,9 milliards de dollars.

 

Le porno est partout

25% des recherches sur tous les moteurs de recherches du web concernent le porno.

35% des téléchargements sur Internet sont à caractère pornographique.

Les 3 mots clés rencontrant les plus tapés sur les moteurs de recherche sont :

–          Sex

–          Adult dating (ou « rencontre entre adultes »)

–          Porn

 

Les funny facts du porno à placer en société

Le visiteur reste en moyenne 6 minutes et 29 secondes sur un site porno. Et vous ?…

L’âge moyen auquel un enfant est confronté à la pornographie sur Internet est 11 ans.

Le jour le plus populaire pour mater du porno sur le web est le dimanche. Le moins, chez les Américains, c’est… Thanksgiving.

Source

Catégories : Autres

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.