Jusqu’il y a encore pas si longtemps, les spécialistes du monde entier attestaient en chœur l’inutilité des antivirus sur les smartphones.

Mais de superflus, ces programmes sont peu à peu en train de devenir des outils indispensables au bon fonctionnement de son téléphone mobile dernier cri.

Une récente étude de Lookout Security montre l’augmentation du nombre de virus en circulation sur les smartphones. Et, dans ce domaine, iOS et Android sont logés à la même enseigne.

Quelles sont les menaces ?

Le premier semestre 2012 a vu l’explosion de plusieurs menaces dont :

–          Des chevaux de Troie dissimulés dans les dernières applications de Super Mario et GTA pour Android.

–          Des spams, sur Android toujours, dispersés via le service de messagerie de Yahoo, promouvant des produits similaires au Viagra.

–          Des messages, sur iPhone cette fois, invitant les usagers à « restaurer » leur téléphone mobile (cliquer sur le bouton OK les exposait au pire).

 

Quelles sont les conséquences ?

Pour le moment, les virus pour smartphones n’en étant qu’à leurs balbutiements, le pire risqué par l’usager est la perte de photos, SMS et de quelques documents.

Autre point à prendre en compte : si ces logiciels malicieux ne peuvent pas se transmettre d’Android (Google) à iOS (Apple), ils peuvent cependant le faire d’une plateforme à une autre (d’un téléphone à un ordinateur, par exemple). Risque amené à devenir considérable avec le développement du cloud computing.

 

Comment protéger son smartphone ?

Les solutions sont simples à mettre en œuvre.

  1. L’usager doit installer le plus régulièrement et le plus tôt possible les mises à jour qui lui sont proposées par les éditeurs de système d’exploitation.
  2. Il peut faire l’acquisition d’antivirus pour smartphone ; ceux-ci sont rarement gratuits.
  3. Il reste essentiel pour l’utilisateur de choisir avec précaution les sites sur lesquels il se rend et les fichiers qu’il télécharge.
Catégories : Autres

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.