Si parler d’une addiction des seniors sans commune mesure au géant du réseautage social serait exagérer quelque peu, Facebook se développe auprès des personnes de plus de 65 ans, c’est un fait. Au pays de l’Oncle Sam, c’est même chez eux qu’est observée la plus forte progression sur Facebook – devant leurs jeunes et boutonneux concitoyens adolescents. Est-il donc besoin d’ajuster sa communication afin de toucher cette catégorie et, si oui, comment ?

Chez les vieux Américains

C’est à un rapport récent du Pew Internet Life Project que l’on doit le chiffre suivant : un peu plus de la moitié des Américains âgés de plus de 65 ans accéderaient régulièrement au web, et dans cette moitié, environ 35% seraient inscrits sur un réseau social. Le think tank précise cependant que le champion toute catégorie de la communication sur Internet pour les seniors demeure le courriel : 85% de ces internautes écrivent et reçoivent régulièrement des e-mails.

 

Dans le cas Facebook, les Américains de plus de 65 ans sont un peu moins de 20% à se connecter tous les jours. L’étude montre cependant qu’une fois le cap de l’appréhension passée (« Comment ça marche ? Comment on allume l’ordinateur ? C’est quoi une souris ? »), les seniors prennent rapidement conscience du caractère pratique et intuitif de Facebook et de ses avantages : rester en contact avec ses proches et éviter la solitude.

 

Le cas français

Curieux de savoir si exception française il y a dans le domaine des seniors de la Toile, le site Webmarketing & Com a découvert qu’environ 18% des plus de 50 ans utilisait un réseau social (mes excuses aux jeunes quinquas sans doute chiffonnés de se retrouver cités dans un tel article), la raison principale étant l’entretien de contacts avec leur famille.

 

Similairement aux Etats-Unis, l’usage de sites tels que Facebook est amené à se développer dans l’Hexagone, compte tenu du fait que cette catégorie dépense plus sur Internet que les autres. Et ça, ça ne laisse pas les pros du marketing indifférents.

Des petits trucs de grand-mère pour toucher les seniors sur Facebook

Si vous cherchez à ajuster votre communication sur le géant du réseau social pour atteindre les sexagénaires et plus,  il y a une ou deux petites choses à savoir et qui sont faciles à mettre en pratique. Tout d’abord, n’hésitez pas à « rajeunir » votre cible – entendez par là l’usage de photos de quinquagénaires pour séduire une population de dix ans de plus.

 

Et ensuite, détaillez avec précision votre contenu : les seniors tendant à rester plus longtemps sur une page et à la lire de haut en bas et réciproquement. Moins pressés que leurs cadets, plus soucieux du détail… Prenez le temps de rédiger un contenu digne de ce nom avec des informations à foison pour satisfaire leur curiosité sans borne.

Catégories : Facebook

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.