Que s’est-il passé ce dimanche 28 février 2016 qui – en théorie – a autant impacté les community managers que les quelques 1,55 milliard d’utilisateurs actifs revendiqués par le site de Mark Zuckerberg ?

Journée mondiale sans Facebook

Réponse : c’était la journée mondiale sans Facebook.

 

Une journée mondialement… pas suivie

Quelques jours après la journée mondiale des zones humides, la journée mondiale du Nutella ou encore la journée internationale de l’épilepsie (ces exemples ne sont pas fictifs), c’est donc Facebook qui s’est vu faire l’objet – malgré lui – d’une attention vaguement planétaire. Mais les événements Facebook (tiens tiens) créés à cette occasion, à l’instar de celui-ci, démontrent, au moins à l’échelle française, un profond je-m’en-foutisme. Pour le plus grand plaisir des community managers et de leurs clients. Rendez-vous en 2017 pour, qui sait, un succès un poil plus grandiloquent.

Catégories : Facebook

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.