Cette semaine, projetons-nous dans un temps pas si éloigné que cela, que le dessinateur John Atkinson a eu l’idée de baptiser « the Outernet » – comprendre « l’hors-Internet« . Un monde merveilleux où eBay s’appelait un supermarché, Google une bibliothèque et YouTube un cinéma. Un lieu d’échange à taille humaine, où les gens glandaient dans un parc, et non sur Facebook, et où grimper sur une caisse en bois permettait, moyennant une bonne élocution, d’exposer ses idées et points de vue avant l’avènement de Twitter. Dans l’Outernet, les prestataires de services n’étaient encore que des bus, des taxis ou des facteurs. Un monde tout compte fait assez éloigné du nôtre.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.