Le service Google Maps n’est pas une balance : lorsqu’il photographie un évadé, il prend la peine de lui flouter le visage.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.