La guéguerre est déclarée entre Facebook et Apple.

camille-carollo-seo-redacteur-web-freelance-cm-facebook-payant

Le premier menace de devenir payant pour les usagers du deuxième, sur fond de protection de données personnelles.

Mark Zuckerberg VS iPhones

C’est le site américain spécialiste de l’actualité technologique The Verge qui a noté l’apparition d’inhabituels avertissements envoyés sur Facebook et sa poule aux œufs d’or Instagram. Pour encourager ses utilisateurs à accepter les publicités ciblées, la firme de Mark Zuckerberg diffuse actuellement quelques mots qui, en filigrane, disent ceci : si vous avez un iPhone, vous pourriez être obligé·e de casquer pour avoir un compte Facebook.

Facebook gratuit, ad vitam aeternam ?

On semble loin des déclarations du boss de Facebook qui, en 2019, scandait que son service « était gratuit et le resterait ». Depuis, Apple a renforcé les règles concernant le respect de la vie privée de ses usagers, nommément sur iOS 14.5. Le système d’exploitation peut en effet bloquer toute possibilité, pour une application, de traquer les données de l’utilisateur.

Facebook critique la « position dominante d’Apple » [sic]

On le devine : ce bouclier levé par Apple n’arrange ni Facebook, ni ses annonceurs. « Apple utilise sa position dominante pour interférer avec le fonctionnement de nos applications ainsi que d’autres, ce qu’ils font régulièrement pour préférer les leurs », boude le leader mondial du réseautage social. D’où une contre-attaque toute trouvée : si vous ne voulez pas d’un service gratuit où vos données privées sont les produits… alors vous paierez.

Catégories : Facebook

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.