Halte aux deepfake !

deepfake-camille-carollo-community-manager-freelance-paris

C’est le cri poussé par Facebook. Et pour arriver à ses fins, le réseau social a même lancé un concours.

Deepfake : définition

C’est peu dire qu’elles :

  • ont le vent en poupe
  • font flipper

Les vidéos dites « deepfake » pullulent sur web et réseaux sociaux. Aussi appelées « hypertrucage », ces productions sollicitent des images générées par intelligence artificielle. Le but : superposer des fichiers audio et vidéo existants sur d’autres vidéos pour, par exemple, changer le visage d’une personne. Illustration parmi mille :

Un « Deepfake Detection Challenge » pour dire stop

Victime de ces vidéos deepfake, Facebook participe (aux côtés de Microsoft et Amazon) au « Deepfake Detection Challenge ». L’objectif ? Inciter la communauté scientifique à améliorer les outils permettant de détecter ces trucages. « Pour les besoins de la cause, Facebook a ainsi créé avec des acteurs plusieurs milliers de fausses vidéos sur lesquelles les participants vont désormais pouvoir tester leurs logiciels de détection », écrit le magazine Les Échos. L’espoir d’un monde où vous serez certain·e que la personne qui parle dans une vidéo est vraiment celle que vous avez sous les yeux ?

Catégories : Facebook

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.