Facebook poursuit sa croisade contre les comptes fictifs, combat acharné qui passe d’abord par la suppression des comptes aux noms jugés faux par le géant du réseautage.

Something Long And Complicated

Le Britannique appelé Something Long And Complicated en a fait les frais. Si si, c’est son vrai nom.

 

My name is Complicated. Something Long And Complicated.

Né en 1985 dans l’est de l’Angleterre, ce sujet de Sa Majesté a choisi d’être rebaptisé Something Long And (prénom) Complicated (nom de famille) en 2007, et ce, de façon tout à fait légale : sa carte d’identité en atteste.

 

Sus aux faux noms

Sur Facebook, il est donc, de façon légitime, Something Long And Complicated, comme vous seriez Sophie Dumont ou Éric Mercier. Mais voilà : naïf ou simplement cruel, le site de Mark Zuckerberg a clos le compte du Britannique, pour les raisons évoquées ci-dessus.

 

Facebook cèdera finalement

Permis de conduire, passeport, facture d’électricité : Something Long And ne s’est épargné aucun effort pour donner tort au géant américain et persuader ses modérateurs de l’authenticité de ses prénom et patronymes. Interpellé par les retombées médiatiques de ce ban, notamment sur le Mirror, Facebook aura finalement cédé et rouvert le compte de l’Anglais. Mais Dieu, que ce fut… long et compliqué.

Catégories : Facebook

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.