Les community managers et rédacteurs web sont loin d’avoir l’apanage de l’envoi d’e-mails.

Combien d’énergie consomme l’envoi d’un simple e-mail

Puisque la pratique est devenue quasi-quotidienne pour des millions de travailleurs en France et à travers le globe, la journaliste Coline Tison s’est posé la question suivante : quelle est la consommation énergétique de l’envoi d’un simple courrier électronique ?

 

Des données vertigineuses avancées par l’ADEME

La réponse à sa question, l’auteur de l’ouvrage Internet : ce qui nous échappe l’a trouvé en plongeant dans une étude de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). Et elle a de quoi donner le vertige.

 

Une ampoule allumée pendant une heure

L’envoi d’un e-mail avec une pièce jointe requiert la consommation d’à peu près 24 watts-heure. Le chiffre ne vous parle pas ? Voici la traduction : c’est l’équivalent d’une ampoule allumée pendant une heure. Et des e-mails envoyés par heure, justement, on en compte quelques 10 milliards à travers la planète.

 

Un outil génial… et glouton

Conclusion : internet n’est pas gourmand en énergie – internet est vorace en énergie. Coline Tison rapporte que si l’on additionne toute la consommation du web, ce dernier est responsable de 2 % de notre consommation mondiale et de nos émissions de gaz à effet de serre. Et les géants du secteur ne font pas exception à la règle. La consommation énergétique de Google, pour ne citer que lui ? Autant que toute la ville de Bordeaux.


6 commentaires

Carlier · 17 janvier 2018 à 21 h 57 min

Je cherche des chiffres tangible. Un équivalent cafétière ? Un km en voiture
Soyez proche de nous…
Merci.

    aude · 29 janvier 2020 à 17 h 45 min

    Le watt est justement une unité de référence. la consommation d’une cafetière dépend de la cafetière, du temps que vous vous en servez. si vous avez une cafetière de 100W et que vous l’utilisez 15 min( 1/4 d’heure), vos aurez consommé 25Wh (au passage vous payez des kWh) soit l’équivalent d’un mail. Mais si votre cafetière fait 1000W, vous aurez consommé l’équivalent d’un envoie de mail avec PJ en moins de 2minute d’utilisation. le comparatif avec une voiture notamment à énergie fossile est beaucoup plus complexe, je ne m’y risquerai pas. petit chiffre au passage, il faut faire tourner 5 réacteurs nucléaires en permanence juste pour fournir l’énergie nécessaire aux appareils électrique en veille en Europe

      Tupilak · 11 février 2020 à 10 h 11 min

      Bonjour,
      D’ou vient ce calcul d’envoi un mail = 25 Wh ? Grosso modo, cela reviendrait donc a laisser allumer une ampoule de 50w pendant 30mn. Pour un mail ? C’est énorme. J’aurai plutot dit qu’un mail (sans PJ je suppose) mobiliserait 2.5 Wh ? D’ou l’importance de la source du calcul. Merci, bravo pour cette sensibilisation ! Franck pour Tupilak ( = contrer les effets néfastes des changements globaux) .

Carlier · 17 janvier 2018 à 21 h 58 min

A mince, il manque un « S » à tangibles » bah oui ! :-0

Meziane · 23 août 2018 à 23 h 43 min

Nexflix aussi consomme beaucoup d Électricité les énergies renouvelable c’est très compliqué tout ce qu’on devait faire et très sympa mais nous compliquer la chose refroidira serveur c’est très compliqué à lire libre car les serveurs doivent être sécurisé moi j’aurais dit mettre des gros fils de barbelés laisser les serveurs à l’air libre avec une protection à l’eau et laisser des trous et ça ferait baisser nettement beaucoup la consommation car 40 % de la consommation d’un serveur est cause pour son refroidissement Ou tout simplement les mettre dans l’eau sans refroidissement la solution est simple mais nous compliquons tous les serveurs je sais pas combien de mur de protection son mi Vous pouvez bien protégé mais en laissant bien Allaire passé .

Man in the mirror · 2 août 2022 à 16 h 42 min

Très bien présenté.
Et ça date déjà (6 ans !).

On doit tous en avoir conscience. Le numérique n’est pas du tout écologique – et donc notre dépendance croissante non plus !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.