À l’automne 2021, l’émission éducative hebdomadaire d’Arte dédiait un épisode à la géopolitique des réseaux sociaux.

camille-carollo-reseaux-sociaux-dessous-cartes

Au menu : l’ingérence des Gafam dans la dernière campagne électorale, et les règlementations des réseaux sociaux en Chine, aux États-Unis et en Europe.

53,6 % des Terrien·nes inscrit·es sur au moins un réseau social numérique

Après de passionnants épisodes dédiés au Caucase, au Nil ou encore à la Colombie, le programme créé par Jean-Christophe Victor en 1990 a étendu son champ d’études à (presque) toute la planète. Douze minutes durant, la présentatrice Émilie Aubry s’intéresse à la géopolitique des réseaux sociaux, autrement dit aux nouveaux rapports qu’entretiennent démocraties et régimes autoritaires avec les géants du social networking.

De l’Amérique à l’Asie en passant par le Vieux Continent

C’est un triple prisme géographique qu’explore l’émission :

  • les États-Unis, d’abord : en ne cherchant ni à réguler les Gafam, ni à encadrer la question de l’utilisation des données personnelles, l’État libéral américain s’est retrouvé dépassé
  • la Chine, ensuite : les réseaux sociaux sont au cœur de la stratégie communiste d’un contrôle étroit de la population
  • l’Europe, enfin : à la pointe de la réflexion règlementaire, le continent n’a pourtant pas su développer sa propre puissance numérique

Voir ou revoir l’émission dans son intégralité sur YouTube

Catégories : Autres

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.