Que le Venezuela se rassure : Hugo Chàvez va bien et il a devancé la presse, il y a quelques jours, pour annoncer sur Twitter son grand retour sur sa terre natale, après quatre mois de traitement passés à Cuba.

Sur Twitter, il remercie pêle-mêle Dieu, son peuple aimé, mais aussi le peuple cubain et la famille dirigeante, Fidel et Raúl (le nom n’est pas précisé pour cause de solide familiarité ou de restrictions du nombre de caractères mais l’on suppose qu’il s’agit des frères Castro).

 

Un retour à prendre au pied de la lettre ?

Si ce tweet plein d’entrain est accompagné d’une photo de Chàvez en train de lire le quotidien officiel cubain accompagné de ses deux filles hilares, son « peuple aimé« , sans doute lassé des opérations de com’ à répétition lancées par le président de la République bolivarienne, remet en cause la véracité de ce come-back.

 

« Il faut le voir pour le croire« , peut-on lire dans le journal vénézuélien El Nacional, qui affirme aussi qu’une « large partie de la population n’est pas totalement rassurée par ces images ». Le journaliste estime qu’il est « très difficile de croire que quelqu’un dans cet état de santé puisse parler, prendre des décisions, signer des décrets, comme le prétend son équipe« .

 

Info ou intox ?

Le retour du Comandante sur les réseaux sociaux – lui qui y était si actif jusqu’à l’aggravation de son état de santé – s’effectue donc en demi-teinte. Et, réseau social oblige, les spéculations vont bon train : Hugo Chàvez est-il vraiment guéri ?

Catégories : Twitter

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.