Au printemps 2022, Pinterest a inscrit la question environnementale dans sa politique de modération.

camille-carollo-community-manager-freelance-paris-pinterest

C’est une première pour un réseau social de cet acabit.

Haro sur le déni climatique

Aussi sourcés soient-ils, les rapports du GIEC continent d’être remis en cause sur de nombreux réseaux sociaux, Twitter et Facebook en pole position. Face à cette course vers le déni, Pinterest vient de négocier un virage salutaire.

Le 6 avril 2022, la plateforme s’est dotée d’une politique de lutte contre la désinformation climatique, se targuant d’être devenue, à ce jour, « la seule plateforme en ligne à disposer de directives clairement définies contre les informations fausses ou trompeuses sur le changement climatique ».

Une modération renforcée, mais comment ?

Concrètement, comment se manifeste cette politique ? Le site web lancé en 2010 a choisi de ne plus accepter les contenus qui :

  • nient la réalité du changement climatique
  • nient l’impact de l’activité humaine sur la planète
  • présentent de façon trompeuse des données scientifiques

Dans la pratique, toutefois, Pinterest n’a pas donné d’autres informations sur, notamment, les mises à jour de ses algorithmes de modération ou l’augmentation du nombre de ses modérateurs.

Catégories : Pinterest

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.