Bon community manager que vous êtes, vous cherchiez à obtenir un badge de vérification bleu pour le compte Twitter de votre client ?

Il vous faudra patienter. La faute à un néonazi américain.

 

La certification d’un compte d’un extrémiste américain

À cause de Jason Kessler, Twitter a dû annoncer officiellement, le jeudi 9 novembre 2017, suspendre son processus de certification de comptes, matérialisé jusqu’à présent par un petit coche blanc sur fond bleu apposé à côté du nom du compte. Pourquoi ? Parce que le triste sire en question a obtenu son badge alors qu’il compte ouvertement parmi les organisateurs du rassemblement d’extrême-droite de Charlottesville du mois d’aout dernier.

 

Les excuses du patron de Twitter Jack Dorsey

Drapeau des Confédérés, insulte à l’encontre de la manifestante tuée pendant l’événement : rien ne manque à l’appel sur le fil Twitter de Jason Kessler. En validant son compte, le site de microblogging s’est porté caution, pour l’opinion publique, des agissements et pensées du leader. Taclé sur le sujet, le patron de Twitter Jack Dorsey a présenté ses excuses et admis avoir commis une erreur « en ne faisant rien ». Depuis, le badge de vérification bleu est au point mort. Mais rassurez-vous : le compte de Donald Trump, lui, est toujours en ligne.

 

Catégories : Twitter

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.