La censure du hashtag #grosse sur Instagram provoque un tollé

Le 16 mai 2019, le nom « grossophobie » fera son entrée dans le Robert.

Coïncidence du calendrier, Instagram a justement été taxé de grossophobie au printemps de la même année.

La grossophobie, c’est quoi ?

La grossophobie désigne une « attitude de stigmatisation, de discrimination envers les personnes obèses ou en surpoids ». Et pour de nombreuses militantes, Instagram s’est fait grossophobe à la fin du mois de mars 2019. L’initiative qui a mis le feu aux poudres ? Le réseau social a décidé purement et simplement de censurer le hashtag #grosse de sa plateforme.

Un hashtag pouvant « conduire au décès »

Celles et ceux qui tentaient alors de rechercher le mot prohibé se voyaient offrir une fenêtre explicative les informant que « les publications contenant les mots ou les tags que vous recherchez encouragent souvent un comportement pouvant nuire ou conduire au décès« . Rien que ça.

« Une erreur » pour Instagram

L’indignation de nombreuses internautes et militantes anti-grossophobie est dû au fait qu’Instagram applique au terme « grosse » la même censure que sur les termes « anorexie« , « dépression » ou encore « suicide« . Acculé, Instagram a rétropédalé et reconnu « une erreur »… sans pour autant apaiser totalement la colère de certain·es militant·es.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.