Community manager adepte de la farce, de la boutade et du rigolo, vous avez peut-être pris l’habitude de chiper, sur Twitter, les blagues que vous avez jugées les plus exquises.

Blague volée sur Twitter

Un conseil : perdez tout de suite cette habitude, sous peine de voir votre tweet purement et simplement supprimé. Et ceci n’est pas une blague. Précisions.

 

L’origine : un tweet du 9 juillet 2015

Tout est parti d’un tweet posté le 9 juillet 2015 par Olga Lexell, écrivain indépendante. Elle confiait, sur le leader du microblogging :

saw someone spill their high end juice cleanse all over the sidewalk and now I know god is on my side

Traduction :

Je viens de voir quelqu’un renverser son jus de fruit détox hors de prix partout sur le trottoir, maintenant je sais que Dieu est de mon côté.

À défaut d’être hilarante, la sortie n’est pas dénuée de charme.

 

Un plagiait dénoncé par l’auteur original

Un autre utilisateur de Twitter a craqué pour la boutade – tant et si bien qu’il l’a reproduite sur son feed, sans passer par la case retweet. Appropriation illicite, plagiat : Olga Lexell voit rouge et dénonce le malhonnête. Elle s’explique :

J’ai expliqué à Twitter qu’en tant qu’écrivain indépendante, je gagne ma vie en écrivant des blagues. […] Dans ce cas, ces blagues appartiennent à mon droit de propriété intellectuelle. […] Les utilisateurs en question n’avaient pas mon autorisation pour les republier sans me créditer.

 

Twitter supprime les blagues volées

Le réseau social a supprimé ledit tweet, précisant que ce dernier avait été masqué « suite au signalement du possesseur des droits d’auteur ». Moralité : community manager, en humour, soyez original(e)… ou abstenez-vous.

Catégories : Twitter

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.