La plateforme de Mark Zuckerberg l’a annoncé officiellement : Facebook s’apprête à diffuser plus largement des vidéos sur les pages de ses utilisateurs.

Mais le géant du réseautage social va également (et surtout) commencer à tester les spots publicitaires automatiques avec certaines d’entre elles. L’ambition : attirer davantage d’annonceurs et, de facto, générer plus de revenus publicitaires.

 

« Des spots publicitaires automatiques »

« Nous montrerons davantage de vidéos dans le fil d’actualités », a confié l’équipe du site mais, moins sympa pour les utilisateurs, « nous commencerons à tester des spots publicitaires automatiques » dès 2018, façon YouTube.

 

Une affaire de gros sous et d’annonceurs pour Facebook

Cette initiative traduit le manque d’espace dont souffre Facebook pour placer toujours plus de publicités sur son réseau social. Or, les recettes publicitaires constituent la quasi-totalité de ses revenus – pour rappel, l’utilisation du site pour les quelques 2 milliards d’individus revendiqués est gratuite.

 

Catégories : Facebook

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.