Avez-vous déjà entendu parler de l’Armée électronique syrienne ? Si ce n’est pas le cas, il est grand temps de vous rattraper.

En effet, ce soutien du régime du président Bachar Al-Assad est connu pour compter parmi ses rangs quelques hackers de génie, qui ont déjà piraté des sites internet de médias comme celui de l’AFP, ou bien encore des comptes Twitter associés à Barack Obama.

 

Skype, nouvelle victime de l’Armée électronique syrienne

Le dernier coup de maître de l’Armée électronique syrienne est l’intrusion intempestive de ses troupes, au début du mois de janvier 2014, dans le compte Twitter de Skype, logiciel gratuit permettant de passer des appels téléphoniques via le web.

 

« N’utilisez pas le service de mails de Microsoft »

Les revendications de l’organisation ? Dénoncer les pratiques d’espionnage appliquées par Microsoft, propriétaire de Skype. Un message, « N’utilisez pas le service de mails de Microsoft […], ils surveillent vos comptes et vendent les informations aux gouvernements » est apparu sur le compte Twitter de Skype, avant de s’évaporer deux heures plus tard…


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.