Alors qu’au début du mois de septembre 2013, le Journal Officiel a fait du métier de community manager celui, plus franchouillard, d’animateur de communautés en ligne, l’heure est à l’agitation quant à qui proposera le cursus et l’apprentissage de la profession les plus adaptés.

formation_community_manager_CM

Malgré une quantité pléthorique de stagiaires dans le secteur du community management, la majorité de ces CM devenus ACL travailleraient en CDI – et pour quelques irréductibles, c’est encore le freelance qui prévaut. Mais au final (ou plutôt au début) : la formation pour devenir community manager, c’est quoi ?

 

Le community manager a-t-il fait moult études ?

De nos jours et de façon générale, le community manager est issu d’une école de communication ou de marketing et arrive dans le métier fort d’un Master – ils seraient cependant un tiers à posséder « seulement » une licence, et moins de 15 % un bac + 2.

 

Entreprise recherche community manager

Pour apprendre le métier, des modules sont désormais proposés par des organismes de formation professionnelle, la raison étant que chaque entreprise, chaque enseigne veuille son community manager, dédié ou pas.

 

Quelques voies d’apprentissage, sur les bancs de l’école ou sur son canapé

Parallèlement à cela, des cursus diplômant sont apparus, notamment dans les écoles de commerce, comme par exemple à l’Inseec, à Bordeaux, qui propose un master de Web community management et réseaux sociaux. Loin de la Gironde, on trouve également quelques écoles proposant une éducation de community manager. Citons, parmi celles-ci, l’Ecole européenne des métiers de l’Internet ou encore Sup’Internet. Quant aux formations à distance via le web, c’est peu dire qu’elles pullulent. Dans tous les cas, reste à y mettre le prix…

Catégories : Autres

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.