Les gens seront-il, un jour, las de se vanter de leurs activités criminelles sur Facebook ? Demandons à Jacob Cox-Brown. Jacob a 18 ans et nous vient de la ville d’Astoria dans l’Oregon, sur la côté Pacifique des Etats-Unis. Cette semaine, il a eu la brillante idée d’annoncer sur le plus célèbre des réseaux sociaux qu’il allait prendre le volant en état d’ébriété… Faute grave Jacob, faute grave !

Son message, écrit dans un anglais lamentable et ponctué de smileys visant sûrement à le rendre encore plus « lol », est le suivant : « Drivin drunk… classsic 😉 but to whoever’s vehicle i hit i am sorry. 😛 » Traduisons-le par « En train de conduire pété… c’est tout moi 😉 je présente mes excuses à toutes les voitures que je risque de déglinguer« . Sobre et intelligent. Mais pas du goût de tous – et surtout pas de la police.

 

Deux amis soucieux du bien-être de la communauté

En dépit de l’usage plutôt chouette d’émoticônes, deux des amis Facebook de Jacob n’ont pas goûté la plaisanterie. L’un d’eux a appelé la police pour rapporter la publication de son « pote », tandis que l’autre a partagé la dite-publication sur le mur d’un officier de police de la ville d’Astoria. « La police d’Astoria est très présente sur les réseaux sociaux« , a confié sa direction dans un communiqué.

 

Après avoir été prévenue d’un accident de la route impliquant deux voitures en stationnement, la police a rapidement fait le lien et a rendu une petite visite à Jacob, à son domicile. Elle a vite pu déterminer que sa voiture était impliquée dans l’accident, avant d’arrêter le jeune homme.

 

« A big joke »

Inculpé pour omission de remplir les tâches dues à un conducteur – et non pas pour alcool au volant –, Jacob a confié à la chaîne d’informations locales, quelques jours plus tard, que son message Facebook n’était qu’une « grosse blague » et avait été « mal interprété« .

 

Et d’ajouter que, s’il avait percuté les deux voitures en stationnement au moment des faits, ce n’était pas parce qu’il était ivre, mais à cause « du verglas sur la route« . MDR Jacob.

Catégories : Facebook

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.