Rapidement devenus indissociables du réseautage social, les hashtags sont parfois utilisés à tort et à travers.

Voici 4 conseils pour faire usage plus pertinemment de ceux qu’on appelle aussi mots-dièse ou mots-clic.

 

1er conseil : misez sur la qualité plus que sur la quantité

Spécialisée dans la publicité et le marketing digitaux, la société TrackMaven a mené une étude sur les hashtags dont les conclusions ont montré que les publications comprenant 9 mots-dièse reçoivent le plus d’engagements. Ne dépassez pas ce chiffre et focalisez-vous sur les plus pertinents pour votre message.

 

2ème conseil : inventez un hashtag lié à votre marque ou à votre société

Proposer un mot-clic fédérateur suscitant l’interaction : tel est le défi. Pour ce faire, vous pouvez créer votre propre hashtag, qui ne reprendra pas forcément le nom de votre marque, mais qui sera suffisamment impactant pour générer une expérience. Attention : évitez les mots-dièse à rallonge, assez indigestes pour votre audience…

 

3ème conseil : partez en quête de hashtags créés par les utilisateurs en rapport avec votre marque

Les Instagrameurs et Twittos sont formidables et ont peut-être déjà créé des hashtags en lien avec votre activité ou votre marque – partez en quête de ces mots-dièse et utilisez-les dans vos publications. Des exemples ? Le community manager de Starbucks a fort à faire avec les mots-clic :

  • StarbucksCoffee
  • StarbucksLover
  • StarbucksAddict

 

4ème conseil : faites usage de hashtags dits de niche

Sur Instagram particulièrement, certaines communautés se regroupent derrière des mots-clés particulièrement spécifiques. Ces mots-clic de niche sont, par définition, connus de moins d’utilisateurs, mais ces utilisateurs seront particulièrement engagés. Exemple : #createexploretakeover.

 

Catégories : Instagram

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.